Tissus

enfrit

tissus
La naissance et l’évolution du tissage, diffusé dans toute la Sardaigne, ont toujours été liées aux traditions pastorales.
Les femmes sardes, aujourd’hui encore, tissent sur d’anciens métiers à tisser en bois, verticaux ou horizontaux, selon des procédés et techniques anciennes, transmises de générations en générations.
La production de tapisseries et tapis décorés, selon la tradition, d’animaux comme les chevaux ou les daims, de motifs floraux e géométriques ou de symboles de la tradition chrétienne.
Également typiques de la tradition sarde sont les accessoires pour la maison comme les nappes, les couvre-lits, couvertures, torchons, serviettes, centre de tables, étoffes; travaillés selon différentes techniques.
Les techniques de tissage les plus répandues sont celles dites “a grani” ou “a pibionis”, “a lizzos” ou “a mustra de agu”. Les dessins sont toujours constitués d’un motif central, entouré de figures pastorales ou agrestes et sont colorés avec des extraits naturels de plantes ou de mollusques.