Gâteaux

enfrit

petits-gateaux-sardes
Les petits gâteaux sardes ne sont pas des desserts à servir sur une assiette ou à manger à la petite cuillère, mais plutôt à présenter sur un plateau.
Parti intégrante des repas, ils ne peuvent manquer à la fin d’un repas et il n’y a pas un seul restaurant qui se respecte qui ne les serve pas à la fin d’un déjeuner ou d’un dîner, accompagnés par un verre d’une liqueur locale.
Il existe une variété énorme de petits gâteaux sardes ; chaque région, et l’on pourrait même dire villages, de Sardaigne offre sa propre recette, prenant à chaque fois un nom différent.
En général, les petits gâteaux sardes sont préparés à base d’amandes et de miel.

Pàrdulas ou casadinas, le nom change mais pas le goût

Pàrdulas ou casadinas, le nom change mais pas le goût

Pàrdulas (ou bien casadinas): gateaux à base de semule, saindu, sucre, œfs et fromage acid ou ricotta, safran, zestes de citron et d’oranges et parfois avec du sucre glacé. Dans quelques villages on y ajoutte du fromage ou de la ricotta. Autrefois elles étaient faites pour Paques, aujourd’hui on les fait n’importe quand. (…)

Is pabassinas, un délice produit partout en Sardaigne

Is pabassinas, un délice produit partout en Sardaigne

Pabassinas: ce sont appelés papassinas ou papassinos aussi, selon la région géographique, ces gateaux ont des ingrédients communs en toutes les recettes (des amandes broyées, des raisin secs, de la farine, du sucre et des œufs). Toutefois dans certaines régions de la Sardaigne on ajoutte à la pâte des pignons et des noyeaux bruyé, zeste d’oranges, noix de moscade etc. (…)

Les petits gâteaux sardes, pas seulement pour les fêtes

Les petits gâteaux sardes, pas seulement pour les fêtes

Gateux pour les fêtes et pour les événements importants tels que mariages etc. Des gateaux préparés avec des formes artistiques: des véritables bijoux à manger. Des gateaux pour tous les gluts, parfois communs dans les différentes régions de la Sardegna. D’autres sont typiques d’une région mais ils sont faciles (…)